AteliersHistoires à écouterPascal ParisotMédiathèque

Un artiste au bout du fil 

Le principe est simple, votre enfant choisit ce qu’il souhaite entendre (chanson ou histoire), mais vous pouvez opter pour la surprise.
Vous prenez ensuite un rendez-vous et un artiste vous contactera par téléphone à l’heure et à la date de votre choix.

Comment vous inscrire :

Envoyez-nous un mail unhiverensemble@asmeg.org.

Indiquez :

  • prénom de l’enfant
  • votre NIA
  • âge de l’enfant (pour une proposition adaptée)
  • numéro de téléphone sur lequel appeler (ce numéro ne sera utilisé que dans le cadre de ce rendez-vous, aucun risque de démarchage par la suite)
  • date et heure du rdv téléphonique(de 9h à 18h du 15 février au 6 mars)
  • choix entre 1 histoire, 1 chanson ou laisser la surprise

Vous recevrez un mail de confirmation de rendez-vous.

Voici les partenaires associés :

Romain Nicolas

Ecrivain, dramaturge et artiste plasticien, Romain Nicolas est issu du département d’écriture dramatique de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT). Ses œuvres pour le théâtre sont publiées aux éditions Théâtrales, Lansman, En Acte(s) ainsi que dans diverses revues. Ses œuvres de science-fiction sont publiées aux éditions du Centre National d’Etudes Spatiales ainsi que dans plusieurs revues.

Il répond également à des commandes de divers théâtres (Théâtre National Populaire, Scènes nationales du Jura, Théâtre du peuple de Bussang, etc) et donne fréquemment des workshops d’écriture (auprès d’étudiants en master d’arts du spectacle, d’écrivains en formation à l’ENSATT ou d’élèves en lycée agricole) mais il mène également des comités de lecture lycéens et d’autres formes de médiation.

Son travail de dramaturge l’a amené à accompagner Alain Françon, Sébastien Bournac, le Groupe Fantomas, MégaSuperThéâtre et quelques autres compagnies dramatiques dans leurs recherches formelles.
Il est par ailleurs co-fondateur du Comité Collisions – Comité de lecture dramatique en Occitanie.

Les Livreurs proposent des lectures sonores. Passionnés de littérature, ils amplifient la littérature par la lecture à haute voix.
Lire à haute voix, c’est l’art de prendre la parole en public pour interpréter un roman, une nouvelle, un poème, une correspondance…
A l’instar du musicien soliste, le lecteur «  choisit  des morceaux de littérature » qu’il travaille comme une étude sonore.
Sa lecture vivante donne voix à toutes les nuances des sens, et de rythme du texte pour offrir au public l’interprétation littéraire la plus juste possible.
La lecture à haute voix des textes suggère un univers, une atmosphère, des sentiments, des personnages, que le lecteur public doit intégrer avant de prendre la parole. De son côté, l’auditeur est en situation d’écouter ces textes en créant ses propres images.

Francos Educ est un dispositif des Francofolies de la Rochelle qui s’engage aux côtés des enseignants et de la CCAS pour favoriser la pratique, la découverte et l’exploration de la chanson par les jeunes.
Il s’appuie sur des artistes émergents de la scène française, issus du Chantier des Francofolies qui révèle et soutient les talents de demain.
Un des artistes associés au dispositif Francos Educ vous fera découvrir son univers au travers de quelques chansons, rien que pour vous.

Les artistes associés

Thé Vanille ont compris les mécanismes du bateau-mère de la culture pop et en jouent à leur avantage : user des codes du mainstream pour mieux en redéfinir les concepts. De leurs influences éparses (du classic rock 90s au psyché, des envolées électriques aux sonorités pop de stade), ils ont créé une transmutation idéale entre Joan Jett et Deerhoof, T.Rex et King Gizzard, ou No Doubt et B52’s.

Shelmi est un groupe qui raconte la jeunesse d’aujourd’hui et le monde, souvent décevant, qu’elle doit affronter. Le Mal du Siècle 2.0 que Shelmi décrit, c’est celui des manifestations contre la « Loi Travail », du Bataclan, des bavures policières, de Deliveroo, du dérèglement climatique, de l’abstention politique. Une jeunesse qui oscille entre tentation de la mélancolie, et inévitable soulèvement. Malgré tout, Shelmi fait le choix de l’optimisme. Leurs chansons sont des bras d’honneur souriants, qui regardent le monde avec un humour et une légèreté profonde. L’insouciance et l’autodérision deviennent des refuges efficaces, musicalement retranscrits par une fraîcheur pop, un sens de la punchline, et une bonne dose d’insolence.

Mariscal – Chanteur, performer, musicien, auteur et compositeur, Grégory Mariscal a grandi sur les bords de la Loire à Blois. Pendant ses études, il découvre les musiques de tradition orale et l’improvisation vocale avec Kristof Hiriart, et il commence sous son impulsion à collaborer avec des compagnies de théâtre et de danse. Il écrira et interprètera musiques et choeurs de scènes pendant presque 10 ans. À partir de 2008, il commence à développer un projet entre la chanson et la performance, en n’utilisant presque que sa voix et un sampler, empruntant le patronyme andalou familial : MARISCAL. Après plus de 200 concerts en solo, il enregistre un disque avec Jeff Hallam, arrangeur américain et bassiste de Dominique A et Hindi Zarah, qui sort le 2 mars 2018. Il travaille aujourd’hui avec Chapeau Melon avec le Tours Soundpainting Orchestra sur Pop Up, jeu de piste artistique, chantera sur l’Opéra de la transition énergétique en 2020. Il est aussi coach voix et scénique et intervient dans de nombreux lieux en tant que pédagogue et artiste invité.

Se passer un disque de Monsieur Roux, c’est aussi plaisant que de fumer en plein vol, et en 1 coup, une gallinette cendrée sans viser. Surtout lorsque l’on n’est pas chasseur. Un grand nombre d’entre vous se rappellent sûrement de son tube « Petit Rasta » un pendant idéal au « Bobo » de Renaud qui avait trusté les ondes des radios pendant un laps de temps digne d’un souffle de l’ouragan de Stéphanie de Monaco. Pour les plus consciencieux, ils avaient été sûrement, et agréablement surpris, par le reste de son disque. Sur des mélodies légères, Mr Roux tire des portraits, taille des costards et balance ses chansons comme des poings dans la gueule ou des caresses.

Hippocampe Fou – Vacillant dans un monde de surréalisme et de déraison en images et en sons, ce MC parisien décoiffe sans crier gare. Il enfile les mots avec une dextérité et une technique des plus surprenantes, comme s’il était en mode écriture et diction automatiques. Il cite et récite de sa langue affutée des textes originaux issus des profondeurs de son cortex, suscitant réflexion et bousculant l’imagination.

Lewis Evans – Musicien normand connu pour sa participation au sein des groupes The Lanskies et Aftersex, le charismatique chanteur et songwriter Lewis Evans joue maintenant en solo. Influencé par David Bowie ou Leonard Cohen, ce jeune dandy à la voix de crooner propose un univers fait d’évasion, rythmé par des ballades mélancoliques aux couleurs sixties.

Lilister, c’est un piano qui pétille, une voix mutine teintée de mélancolie et un swing virevoltant. Sur son premier album, « La castafiore », réalisé par Jean-Louis Pierot (Renan Luce, Miossec…), Lili Ster présente son univers féminin débordant de vie et d’envie, de recoins sombres et de plaines ensoleillées, où tout n’est que zigzags rythmiques et faux plats mélodiques. Lili Ster y reprend aussi « Relax (take it easy) », le tube platiné de Mika, qui éteint alors la boule à facettes pour ne plus s’éclairer qu’à la bougie. Cette attachante auteur-compositeur-interprète qui a su trouver les petits ingrédients qui donnent à ses compositions un goût unique fit partie de la Sélection 2010 du Chantier des Francofolies.

Laura Cahen  est une voix, une voix aussi puissante que délicate et aérienne toujours au service de l’harmonie et des mots. Éric Reinhardt soulignait aussi, avec la plume qu’on lui connait, l’auteure en elle. Multi-instrumentiste à l’univers singulier, elle tourne beaucoup en France et s’exporte à l’étranger, notamment au Québec, aux États-Unis, en Angleterre, en Norvège et joue très souvent en Allemagne, pays où elle a désormais un vrai public. Son premier album « Nord » unanimement salué, réalisé par Samy Osta (Feu! Chatterton, Rover…) est sorti en février 2017. Il a été présenté au fil d’une centaine de concerts (au Printemps de Bourges, aux Francofolies de La Rochelle…). Laura Cahen poursuit à présent sa cavale en explorant dans une impulsion résolument moderne de nouvelles sonorités pour sa pop indé élégante et authentique. Elle vient de rejoindre PIAS pour son deuxième album à paraître en 2021.

©2021 CCAS I Mentions Légales I Vie privée

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?